Partagez | 
 

 how are you doing ? (amary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre » petit amour
» arrivé le : 01/03/2018
» mots doux : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - how are you doing ? (amary)   
Dim 4 Mar - 14:40

how are you doing ?
Amalia & Rory

« Sorry for what I've done, I didn't meant to, but I couldn't resist you. »
Rory avait eu l'adresse du café librairie d'Amalia par le biais de sa petite soeur. Plusieurs semaines s'étaient écoulées depuis qu'ils avaient couché ensemble et la culpabilité ne cessait de le tirailler. Mais ce n'était pas le seul sentiment qui animait le tatoueur. Cette nuit avait été une des meilleures de sa vie, faire l'amour avec Amalia avait été une révélation, il avait cessé de la voir telle qu'il l'avait toujours vue, la meilleure amie de sa petite soeur, sa petite soeur de coeur comme il l'appelait à l'époque. Non désormais il voyait la belle jeune femme qu'elle était devenue, et il réalisait qu'elle lui plaisait, beaucoup. Pas uniquement à cause de son physique mais elle était gentille et intelligente, toujours là pour donner un coup de main, sans pour autant être trop naïve et se laisser abuser. Et puis, elle avait son petit caractère que Rory appréciait plus que tout. Sauf que ce n'était pas bien et il le savait. Il imaginait sans peine la réaction de Sarah si elle venait à apprendre ce qu'ils avaient fait, et il ne voulait pas être responsable de la fin de l'amitié entre les deux brunes. Elles étaient si proches, ça lui fendrait le coeur. Il devait mettre ses sentiments de côté et agir en personne mature, bien qu'il soit chamboulé depuis cette fameuse nuit. Cependant, le coup de téléphone de sa soeur la veille l'inquiétait beaucoup. Elle s'était confiée à lui concernant Amelia et son état de santé, la jeune femme était malade depuis quelques temps. C'était toutes ces raisons, et sûrement bien d'autres auxquelles il n'osa pas penser qui poussèrent Rory à venir ce matin là dans la boutique d'Amalia. Sa soeur était à son propre travail, ce qui leur permettrait de discuter tranquillement, et notamment de cette fameuse nuit, afin de se mettre d'accord l'un comme l'autre quand à la conduite à appliquer. Il plaqua un sourire sur son visage et entra dans la boutique, repérant Amalia près du comptoir qu'il rejoignit en quelques pas. "Salut Amalia." s'exclama t'il avant de se trouver stupide pour son entrée, plus classique tu meurs...
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 28/02/2018
» mots doux : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Dim 4 Mar - 16:23

 
HOW ARE YOU DOING?
amary
▴▽▴⟁▴▽▴
Je serre les dents, tout en souriant à la cliente. Elle récupère sa tasse de thé en me remerciant avant de demander à sa fille qui ne doit pas avoir sept ans, de la suivre. La gamine est apparemment heureuse et obéit à sa mère, contente d'avoir eu sa pâtisserie avec lequel elle s'est déjà tartiné la moitié du visage. Je porte malgré moi, une main à mon ventre et baisse les yeux vers celui-ci, mon estomac se tordant et mon coeur remontant dans ma gorge. Heureusement qu'il n'y a plus de client au comptoir et qu'ils sont en train de siroter leurs thés aux tables, ou encore en train de feuilleter les livres, parce que je m'échappe littéralement et fuit pour aller me réfugier aux toilettes. Là, je rends la totalité de mon petit déjeuner et soupire en me redressant après avoir tiré la chasse d'eau. Cette grossesse me pompe déjà toute mon énergie, et je n'en suis qu'au début. Le médecin m'as précisé que les nausées ne dureraient pas: que c'est juste totalement normal les premiers mois. Magnifique. Comme si ce n'était pas assez le bordel dans ma vie comme ça, maintenant il faut que je me coltine les vomissements et autres joyeusetés! Allez, courage Amalia. Je tapote mes joues sans doute un peu trop pales, avale de grandes gorgées d'eau et retourne à mon poste, sans oublier de passer par les cuisines pour prendre un petit quelque chose à manger. Ce n'est pas le moment pour moi de faire un malaise, et puis je doit absolument chasser le goût infâme que j'ai dans la bouche. Je sais que tout ça, c'est dû à la grossesse: mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est aussi la culpabilité quoi doit sans doutes me rendre malade. Après tout, j'ai fauté. J'ai rompu une promesse vieille de plusieurs années...Et cerise sur le gâteau, je n'ai encore rien dit à Rory. Ou à Sarah. Pourtant j'ai tellement envie de me confier à ma meilleure amie. Mais ça reviendrait à lui dire qui est le père du bébé et c'est là que ça coince. Je ne sais pas si je suis prête à ce qu'elle sache. Sans doute pas. Je suis une lâche, je sais. Merci de me le rappeler. Soudain, alors que je suis de nous assez en forme et de retour derrière mon comptoir, la clochette à l'entrée tinte, signe que quelqu'un vient d'entrer. Mon regard se tourne instinctivement vers la porte et mon sourire se fige, alors que mon coeur semble vouloir battre des records de vitesse. Mais qu'est-ce qu'il fait ici?! Rory?", m'exclamais-je, surprise. Puis je me reprends et secoue légèrement la tête. "Salut. Mais qu'est-ce que tu fais là?!" ...Tu ne peux pas être plus grossière, Amalia? Sérieusement?! "Je veux dire, ça me fais plaisir de te voir, mais...Enfin j'veux dire, tu ne bosses pas aujourd'hui?" Y'a pas à tortiller, il va me prendre pour une espèce de débile...
 
code by bat'phanie

»»»»»»»»»«««««««««

« Just kind »
i want that kind of love
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 01/03/2018
» mots doux : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Dim 4 Mar - 18:08
   

   
how are you doing ?
Amalia & Rory

   
« Sorry for what I've done, I didn't meant to, but I couldn't resist you. »
Rory ouvrit la bouche pour répondre à Amalia mais n'en eut pas le temps, la jeune femme reprit plusieurs fois la parole rapidement, empêchant le brun d'en placer une. Il pouvait sentir sa nervosité et il s'en voulait d'en être le responsable. Discuter de ce qu'il s'était passé entre eux ne serait pas évident mais il le fallait, pour éviter d'agir ainsi devant d'autres personnes et notamment Sarah. Il secoua la tête à sa dernière question, s'appuyant sur le comptoir en remarquant la paleur de ses traits, ce qui n'aida pas son inquiétude, bien au contraire. "Non, je n'ai pas de rendez vous ce matin, juste cette après midi et comme je n'avais rien à faire je me suis dit que...enfin je pourrais passer te voir, et voir ton café aussi." répondit il avec un petit sourire, bien loin de sa confidence habituelle. Il y eut un silence entre eux pendant quelques instants avant que le brun ne le rompe, sentant la gène s'immiscer entre eux. "Ce...ce serait possible de commander un muffin au chocolat pour moi et ce que tu voudras pour toi ? Je t'invite." reprit Rory, sortant son portefeuille et un billet de vingt dollars pour régler son achat. La partir la plus compliquée arrivait et le tatoueur ignorait s'il allait être capable d'aller jusque là. "Je...il faudrait qu'on puisse parler de...de la nuit où...enfin...tu vois de quoi je veux parler." parvint il à dire après un temps, sans pour autant oser croiser le regard d'Amalia. Il se sentait fautif et espérait que leur discussion parviendrait à alléger ce sentiment là. Il voulait que tout revienne à la normale, c'était aussi simple que ça.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 28/02/2018
» mots doux : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Dim 4 Mar - 19:06

 
HOW ARE YOU DOING?
amary
▴▽▴⟁▴▽▴
Je me sens comme un lapin devant des phares de voiture. Piégée, figée. Amoureuse folle. J'aime beaucoup trop Rory, depuis tellement d'années. J'ai essayé de me détacher de lui. Vraiment. Surtout quand il est parti et qu'il a quitté la ville: là j'ai trouvé une opportunité de le sortir de ma tête. Mais aucun homme n'était assez bien. Ils n'étaient pas assez grands. Ils n'avaient pas les cheveux assez sombres, les yeux assez verts. Un si beau sourire. Une si belle voix, grave et rassurante. Ils n'étaient pas Rory, tout simplement. Et son retour à comme tout brisé en moi. Il m'as donné l'impression de me réveiller après une sorte de long coma. Je me suis rendue compte que j'étais comme en hibernation depuis son départ, comme si j'attendais simplement qu'ils me revienne. Voilà pourquoi la nuit que nous avons passée ensembles m'as tellement parue irréelle. Durant des années, je l'ai rêvée, fantasmée. Mais un simple souhait prend doucement des allures de cauchemar, parce que nos vies s'arrêtent à changer. Rory me dit qu'il n'a pas de rendez vous et qu'il en a profité pour passer, mais je sais de quoi il en retourne vraiment. Lui aussi attendait apparemment le bon moment, l'occasion de mettre tout à plat. De parler de cette nuit là. Personnellement, je ne sais pas si je suis prête: mais il faudra que nous ayons cette conversation quoi qu'il arrive. C'est comme arracher un pansement. ...Je crois qu'une pause ne me ferais pas de mal. Et puis tu as apparemment besoin d'un café pour de vrai. Tu as une tête à faire peur." J'essaie de le taquiner, de lui sourire. De faire partir toute cette pression qui semble nous étouffer l'un comme l'autre. Je prépare ensuite un café pour lui et un chocolat chaud pour moi, avant de tout déposer sur une table. "Installe toi là, je reviens." Je profite du fait que mes derniers clients de la matinée aient apparemment décidé de partir pour fermer la boutique. Je ferme simplement la porte à clefs et retourne la pancarte: je sais que d'ordinaire je ne ferme jamais entre midi et deux, mais je vais faire une exception aujourd'hui. Je retourne ensuite auprès de Rory et prends place en face de lui. Et un silence s'installe entre nous. Interminable. Je finit par soupirer tout en passant mes doigts sur la céramique de mon mug plein de liquide fumant. Puis je décide de prendre mon courage "Respire, Rory, on dirait que tu vas tourner de l'oeil!" J'arque un sourcil et sourit légèrement avant d'avaler une gorgée de chocolat. Oui, plus de café pour moi depuis que j'ai appris ma grossesse: le plus grand drame de ma vie. "Ecoutes...On est plus des gamins: encore plus toi que moi, vu que t'es déjà carrément vieux." Je ris de son expression et secoue la tête. "Désolée! Plus sérieusement: je ne me fais aucune illusion, Rory. Je sais parfaitement que tu m'as toujours considérée comme une simple amie. Pire, par la meilleure amie de ta soeur. Je sais que cette nuit là, ce n'était pas...sérieux. Alors si tu as peur que je crois que tu vas me faire une méga déclaration ou que je vais te harceler ou te forcer de quelque manière que ce soit, ce n'est pas le cas." Pitié Rory, ne remue pas le couteau dans la plaie. Laisse moi m'éloigner de toi. Quoi que. Ce ne sera plus jamais possible maintenant; la raison est d'ailleurs en train de grandir en moi.
 
code by bat'phanie

»»»»»»»»»«««««««««

« Just kind »
i want that kind of love
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 01/03/2018
» mots doux : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Dim 4 Mar - 21:59
   

   
how are you doing ?
Amalia & Rory

   
« Sorry for what I've done, I didn't meant to, but I couldn't resist you. »
Rory ne peut s'empêcher de sourire à la plaisanterie d'Amalia concernant sa tête. Il hocha la tête cependant, l'observant préparer les deux boissons avant d'aller s'installer à une des tables, prenant son mug de café pour en sentir la bonne odeur avant de tourner la tête pour voir ce que la brune faisait. Il n'y avait plus aucun client à part lui dans la salle et elle fermait la porte pour leur laisser un peu d'intimité. Réalisant cela, le coeur de Rory se mit à battre la chamade et il se détourna, prenant une grande inspiration. Il devait rester calme. Amalia le rejoignit à la table mais le brun se retrouva incapable de parler. Il avait préparé tout un discours mais alors que Amalia se trouvait devant lui, il semblait l'avoir oublié. Heureusement Amalia était là et à nouveau détendit l'atmosphère avec une plaisanterie. "Je te rappelle qu'on a que quatre ans d'écart..."dit il avec un petit sourire. Cependant Rory acquiesça et l'imita, prenant une gorgée de son café avant que la jeune femme ne reprenne la parole, évoquant ce qu'il s'était passé entre eux. Il s'humecta les lèvres, l'écoutant parler de ce qu'il devait probablement ressentir à son égard, qu'il la voyait toujours comme sa petite soeur. Sauf que ce n'était plus le cas maintenant, mais comment le lui dire ? Devait il seulement lui dire d'ailleurs ? Il secoua la tête. "Non ce n'est pas...enfin oui je t'ai toujours vu comme ma petite soeur de coeur c'est vrai mais..." Il releva la tête de son mug de café, le posant sur Amalia. Il hésitait à poursuivre, conscient que s'il partait dans cette voix là, ce serait sans retour. "Je ne veux pas que ça créé des problèmes entre Sarah et toi..." dit il finalement, n'osant pas aller plus loin. Amalia pouvait très bien ne pas souhaiter plus, ce que Rory comprendrait aisèment vu leur situation compliquée.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 28/02/2018
» mots doux : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Lun 5 Mar - 9:59

 
HOW ARE YOU DOING?
amary
▴▽▴⟁▴▽▴
Je souris, soulagée et heureuse que Rory semble se détendre quand je le taquine. Effectivement, il n'est pas réellement vieux, parce que comme il le dit, seules quatre petites années nous séparent. Quand j'étais plus jeune, le fossé entre nous paraissait immense à cause de l'âge: Quand il en avait dix huit, j'en avais seulement quatorze, par exemple. Je me sentais étrange d'éprouver de tels sentiments pour quelqu'un de presque adulte, à ce moment là. Mais maintenant que nous sommes maintenant tous les deux plus proches de la trentaine que de la vingtaine...Et bien tout est différent. Puis finalement, mon coeur se serre quand il confirme le fait de me considérer comme une petite soeur. Franchement, je ne sais pas comment je dois le prendre. Je détourne le regard un instant, essayant de me souvenir comment respirer. Mes hormones me foutent complètement en l'air depuis le début de ma grossesse et j'espère simplement que je vais pouvoir attendre qu'il quitte la boutique avant de m'effondrer. Mes lèvres se pincent. Sarah n'est au courant de rien, tu t'en doutes.", répondis-je prudemment, heureuse de constater que ma voix reste parfaitement normale. Qu'elle ne tremble pas alors que c'est le chaos à l'intérieur de moi. "Elle a toujours été parfaitement claire avec moi, en ce qui te concerne." Je glisse mes doigts dans mes cheveux, encore surprise de leur nouvelle longueur: je les ai coupé, assez courts et au carré alors qu'il y a encore quelques semaines, ils coulaient encore le long de mon dos. "J'ai brisé ma parole envers elle je me sens assez mal comme ça. Mais ce qui est le pire, c'est que je me sens encore plus coupable de ne pas regretter ce qu'il s'est passé." Voilà, c'est dit. Allez, respire Amalia. Un pansement. Ce n'est qu'un pansement à arracher. "C'était juste...Je crois que d'une manière ou d'une autre, nous en avions besoin. Toi, parce que tu devais noyer ton chagrin à cause de ta fiancée et moi...Moi, parce que je pensais sans doute que ce serait plus facile de tourner la page, après." Comme si la solution pour se débarrasser d'une addiction était de céder à la tentation. Parfois, je me demande comment j'arrive à raisonner comme ça. "Mais le fait est que nous sommes grands maintenant, non? Nous n'allons pas tirer un trait sur des années d'amitié à cause du sexe." Ce serait idiot. Je porte une main inconsciente à mon ventre, serrant mon t-shirt entre mes doigts. Il faut que je lui dise. Je le sais. Il faut qu'il sache. Il a voix au chapitre, après tout. Il doit être en mesure de décider, lui aussi. Je ne sais pas encore si je vais garder ce bébé, et j'ai besoin d'avoir son avis. De savoir si je devrais traverser ça seule ou pas. "Quant à Sarah, elle saura. Ce n'est qu'une question de temps, mais elle saura. Elle me connais, et je ne lui ai jamais rien caché: je déteste lui mentir." Je soupire et pose mon visage entre mes mains. Comment est-ce que je suis censée lui annoncer ma grossesse? Comment est-ce que je suis censée lui dire que notre vie à tous les deux va changer et que c'est à cause de ça que Sarah va tout apprendre? Comment suis-je censée lui dire que j'envisage même de ne pas garder ce bébé, pour que tout soit plus facile, alors que l'idée seule m'arrache le coeur?
 
code by bat'phanie

»»»»»»»»»«««««««««

« Just kind »
i want that kind of love
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 01/03/2018
» mots doux : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Jeu 8 Mar - 22:53
   

   
how are you doing ?
Amalia & Rory

   
« Sorry for what I've done, I didn't meant to, but I couldn't resist you. »
Rory hocha la tête quand Amalia lui confirma ce qu'il suspectait déjà, qu'elle n'était pas au courant de ce qu'il s'était passé entre eux, sinon il en aurait sûrement entendu parler par sa soeur. "Pareil pour moi..." souffla t'il quand elle évoqua la règle de sa soeur, que lui même avait eue quelques années auparavant et qu'il avait acceptée, parce qu'il n'avait jamais imaginé se retrouver dans une telle situation un jour, à coucher avec une des amies de sa soeur...Rory vit Amalia passer ses mains dans ses cheveux et il eut l'envie soudaine d'en faire de même. Il se souvint que pendant leur nuit passionnée, il n'avait cessé de caresser ses cheveux ébénes, un geste de tendresse parmi d'autres. Il secoua la tête, revenant dans le temps présent. Ressasser une nuit unique ne lui ferait pas de bien, bien au contraire. Il se figea lorsqu'elle lui avoua ne pas regretter cette nuit, lui non plus ne le regrettait pas, au contraire même mais il était conscient que s'engager sur cette voix n'était pas du tout une bonne idée. "Il ne faut pas...je veux dire ce qu'il s'est passé c'est passé." dit il, ne voulant pas qu'elle se sente coupable de ce qu'il s'était passé. Il déglutit avec difficulté quand elle évoqua sa fiancé avant de la regarder à nouveau. Il était prêt à ouvrir la bouche pour lui demander si elle avait tourné la page mais elle le devança et après un temps de surprise il hocha la tête à ses propos. Elle avait raison. "Tu as raison, ça serait dommage parce que...parce que je t'apprécie bien." répondit il avec un petit sourire. Il prit son mug de café, en buvant une gorgée. Sarah revint dans la conversation et en voyant Amalia prendre sa tête dans ses mains Rory se leva pour venir se mettre à côté d'elle et passer un bras autour de ses épaules. "Si tu veux qu'on lui en parle, je peux être là, elle sera plus en colère contre moi que toi. Mais je suis son frère alors elle sera bien obligée de me pardonner." dit il dans une petite tentative d'humour. Il prit ses mains dans les siennes pour dégager son si beau visage et la regarder. Dans une comédie romantique, àa serait le moment où ils se regardent longuement avant de s'embrasser tendrement. Mais ce n'était pas un film romantique, mais la réalité.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 28/02/2018
» mots doux : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Ven 9 Mar - 9:48

 
HOW ARE YOU DOING?
amary
▴▽▴⟁▴▽▴
Je ris, mais c'est plus nerveusement qu'autre chose. Il "m'apprécie bien"? Wow, je crois que les choses deviennent de pire en pire. Et qu'est-ce que je suis censée dire? "Moi je fais beaucoup plus que bien t'apprécier, Rory. Je t'aime." Oui, non. Il ne vaut mieux pas! Rory essaie de me rassurer, en allant jusqu'à me demander si ça m'arrangerais qu'on aille raconter la vérité à Sarah tous les deux. Il est gentil, beaucoup trop. Et je me sens encore plus mal du coup, de ne pas encore avoir eu le courage de lui avouer la vérité sur ce qu'il se passe réellement. Il retire mes mains de mon visage doucement et nos regards se rencontrent. Je mordille ma lève inférieure avant de détourner les yeux. "...Elle sera tellement en colère, contre nous deux. Et effectivement, si elle ne peut pas te renier toi, elle pourra le faire avec moi." C'est d'ailleurs là ma plus grande peur, dans le fond. Ça, et le fait d'être rejetée par Rory. La famille Grimshaw aura ma peau un jour, je vous jure! "Mais tu as raison, je crois qu'on devrait le lui dire tous les deux. Lui faire comprendre que tout va bien...Mais avant ça, il faut que je te dise quelque chose. D'ailleurs, ça risque de te faire changer complètement d'avis, mais...S'il te plait, ne m'en veut pas." Mes doigts tripotent maladroitement mon mug pendant quelques instants, avant que je ne relève les yeux vers Rory. "Je suis enceinte." Et voilà. La bombe est lâchée, envoyée dans l'air et a explosé en plein vol. Je vois Rory pâlir, se figer. Mes lèvres se pincent alors que je sens la nausée revenir: cette fois, je ne pense pas que ce soit à cause du bébé. "Je...Je l'ai appris il y a quelques jours. Je pensais simplement être fatiguée, mais..." Ma voix se casse et je soupire. "Je suis désolée de ne pas te l'avoir dit avant. J'avais besoin de prendre du recul, de décider ce que j'allais faire. Le médecin m'as dit qu'il reste encore quelques jours encore pour...prendre une décision." L'avortement serait le choix le plus judicieux. Après tout, dans quel environnement il grandirait, ce bébé? Avec des parents qui ne sont pas vraiment ensembles, une mère qui vient tout juste d'ouvrir son commerce et qui peine encore à se verser un salaire? Des grands parents absents...Ouais, ce n'est pas l'idéal. Mais d'un autre côté, je ne sais si j'arriverais à me résoudre à me séparer de ce bébé. Il fait déjà partie de moi depuis des semaines. Voilà pourquoi j'ai besoin de Rory, aussi: pour qu'il m'aide à prendre ma décision. Tout en sachant que l'adoption n'est pas une option. Je ne pourrais jamais donner mon bébé à des inconnus après lui avoir donné naissance et l'avoir porté durant neuf mois. J'attrape mon téléphone qui est dans ma poche et le déverrouille, cherchant dedans quelque chose de bien précis. "Le voilà. C'est la masse juste là, pas plus grosse qu'un ongle. Son coeur bat déjà. Il est minuscule, mais j'ai pu l'entendre..." Je lui tends le téléphone, où s'affiche encore la photo de ma toute première échographie. Le bébé est entouré d'un cercle rouge et effectivement, il n'y a pas grand chose à voir encore. Mais il est bel et bien là.
 
code by bat'phanie

»»»»»»»»»«««««««««

« Just kind »
i want that kind of love
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 01/03/2018
» mots doux : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Sam 10 Mar - 0:41
   

   
how are you doing ?
Amalia & Rory

   
« Sorry for what I've done, I didn't meant to, but I couldn't resist you. »
"Je ne la laisserais pas faire." répondit Rory à Amalia. Il n'allait pas laisser sa soeur couper les ponts avec Amalia à cause d'une seule nuit alors qu'elles se connaissaient depuis tellement de temps, ce serait idiot et puéril. Ils avaient tous les deux fauté certes, mais cela ne voulait pas dire qu'Amalia était la seule à devoir être punie. Il fronça des sourcils lorsque la brune évoqua une nouvelle importante, qui pourrait le faire changer d'avis, hors le tatoueur ne voyait aucune possibilité qui le ferait s'éloigner d'Amalia ou autre. Etonné, il l'écouta reprendre la parole, voyant bien qu'elle était nerveuse avant de se figer quand elle lui apprit qu'elle était enceinte. De lui. Il l'avait mise enceinte...de tout ce qu'elle aurait pu lui annoncer, le brun se demanda si ce n'était pas là la pire des nouvelles. Ils n'étaient pas un couple, ne vivaient pas ensemble c'était...n'importe quoi. Rory sentit son coeur s'emballer alors que son esprit tourbillonnait autour de cette nouvelle, essayant de lui donner du sens, sans succès. Il détourna le regard qu'il posa dans le vide, il avait l'impression d'être entouré par du coton alors que Amalia reprenait la parole, s'excusant de ne pas lui en avoir parlé plus tôt, qu'elle ignorait ce qu'elle allait faire car elle avait encore le temps d'avorter...Avorter, pouvait il seulement le lui demander ? Même s'ils n'étaient pas en couple, il savait que si elle ne le voulait pas, il ne la forcerait pas. Il avait milité pour le droit des fans, et leur possibilité de faire ce qu'elles voulaient avec leur corps. Il sembla sortir de ses pensées quand Amalia lui tendit son téléphone, montrant une photo de sa première échographie. Rory dut se pencher pour voir la masse entourée en rouge. C'était fou de se dire que c'était un bébé, leur bébé. Qu'ils avaient créé ça tous les deux, sans le vouloir, par accident. Rory sentit sa gorge se serrer et ses yeux s'humidifier parce que malgré tout, c'était quelque chose de magnifique, de créer la vie. Il se tourna vers Amalia, ne sachant quoi dire au début avant de de dire la première chose qui lui passait par la tête sur le moment. "Je...je comprends pas. On a utilisé un préservatif, ça...ça n'aurait pas du arriver." dit il, rendant son téléphone à la brune, sa main tremblant face à une nouvelle quil n'avait pas encore encaissée.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
membre » petit amour
» arrivé le : 28/02/2018
» mots doux : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Sam 10 Mar - 11:04

 
HOW ARE YOU DOING?
amary
▴▽▴⟁▴▽▴
Honnêtement, je ne m'attendais pas à cette réaction. Je pensais sincèrement que Rory allait péter une durite, hurler, m'accuser, me maudire et s'en aller sans demander son reste. Mais non. Pas du tout. Il se contente de rester assis là, face à moi. Sa peau est devenue pâle et je vois bien que ses yeux brillent plus que d'habitude. Pourtant, malgré son état de choc, il attrape tout de même mon téléphone, que je lui tend sans réellement savoir quoi faire d'autre, et il regarde la photo dont je lui ai parlé. Puis il me rends mon téléphone, que je pose doucement sur la table. Évidemment, nous nous sommes protégés. Mais il faut croire que ce n'était pas assez. "Je sais", répondis-je en serrant les dents. J'ai l'impression d'être une personne horrible, d'être responsable du fait que son monde est comme en train de s'écrouler. Mais hey: c'est exactement ce que j'ai ressenti quand le médecin m'as appris ma grossesse. Tous les projets que j'avais, tous les rêves et les envies...J'ai rapidement compris que ce serait terminé si je gardais ce bébé. Est-ce que tout ça vaut les sacrifices que nous devrons faire l'un et l'autre? Après tout, un enfant ça lie deux personnes à vie, aussi: Rory serait-il prêt à faire partie de ma vie et inversement? Même si c'est déjà le cas, là ce serait clairement un énorme pas de plus. Un immense changement. "Aucune protection n'est sûre à 100%. Il faut croire que sur les 99%, nous faisons partie des 1% restants." Pour certains, ça peut être vu comme une bénédiction, mais pour nous...Je ne sais pas trop. "Il faut croire que le karma est doté d'un certain sens de l'humour." On récolte ce que l'on sème, après tout. Puis, dans un élan de courage, j'avance ma main pour la poser sur celle de Rory, afin de capter à nouveau son attention. "Je sais que c'est dur à encaisser. Crois moi, je suis passée par là et j'ai encore du mal à me faire à l'idée. Mais nous avons encore un peu de temps pour décider." Ma gorge se serre, alors que j'essaie ensuite de trouver les bons mots pour le rassurer. "Et si jamais il s'avère que tu...que tu ne veux pas du bébé, je comprendrais. Je ne sais pas encore si je veux réellement le garder ou pas, mais si il se trouve que oui, alors je ne te demanderais rien. Tu pourras vivre ta propre vie, c'est promis." Je ne sais pas si ça va le rassurer ou alors le mettre en colère, mais j'ai besoin qu'il sache qu'il a une porte de sortie. Qu'il ne me dois rien. Que je me débrouillerais, et que je ne serais pas seule quoi qu'il arrive. La dernière chose que je veux, c'est qu'il se sente piégé, et malheureux.
 
code by bat'phanie

»»»»»»»»»«««««««««

« Just kind »
i want that kind of love
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet - Re: how are you doing ? (amary)   
Revenir en haut Aller en bas
 

how are you doing ? (amary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castle Hollow :: Castle Hollow :: Willow Gardens-